La fabrique des traducteurs

Ce programme s’adresse aux jeunes traducteurs littéraires qui souhaitent se perfectionner dans leur métier et mener un projet de traduction du ou vers le français de textes encore non traduits. Il a pour objectif de donner à de jeunes traducteurs en début de carrière l’occasion de travailler avec d’autres traducteurs expérimentés et de mieux connaître l’environnement professionnel de la traduction et de l’édition afin de favoriser le renouvellement et le développement d’un réseau de traducteurs professionnels, en France comme à l’étranger.

L’appel à candidatures pour la session du 1er septembre au 12 novembre 2014 est en ligne sur le site voila.tw :

http://www.voila.tw/livres-fr/2014/05/07/atelier-francaischinois-a-arles/

Conçu et organisé par le Collège international des traducteurs littéraires, ce programme se déroule à Arles, pour une durée de 10 semaines. Il réunit 3 traducteurs étrangers et 3 traducteurs français autour d’une langue de traduction.

Le Centre national du livre attribue aux 6 candidats retenus un crédit de résidence de 5 000 € pour l’ensemble de leur séjour.

Ce programme bénéficie du soutien du Ministère des affaires étrangères et européennes, de l’Institut français, du Ministère de la culture et de la communication, Délégation à la langue française et aux langues de France.

Les traducteurs doivent être âgés de 35 ans au maximum et avoir une traduction publiée à leur actif (ouvrage ou texte(s) publié(s) en revue).

Ils doivent justifier d’un projet de traduction autour du domaine linguistique préalablement défini.

L’ouvrage original doit relever des champs thématiques soutenus par le CNL. Sont exclus les ouvrages scolaires, les guides pratiques et les revues.

Toutes les œuvres sont prises en compte, y compris celles tombées dans le domaine public.

Les traducteurs sont éligibles une seule fois à ce dispositif. Ils doivent respecter un délai de 2 ans avant de pouvoir déposer une nouvelle demande au CNL.

Les traducteurs doivent être disponibles aux dates fixées par le programme.

Présentation des dossiers

Le candidat doit fournir :

  1. le formulaire dûment rempli, préalablement retiré auprès du bureau ;
  2. une lettre de motivation (replacer le séjour dans le parcours universitaire et professionnel, retombées attendues du programme de formation…) ;
  3. une note détaillée présentant le projet de traduction (choix du texte, complexité et spécificité en termes de traduction…) pour lequel la demande est formulée ;
  4. un échantillon de la traduction accompagné du texte original correspondant. L’échantillon de traduction doit représenter une dizaine de pages minimum. Pour les projets d’envergure, le CNL pourra exiger davantage de feuillets ;
  5. une copie du contrat de traduction (pour les traducteurs étrangers : traduction en français des principaux points de ce contrat : titre de l’ouvrage et auteur, date de remise de la traduction, rémunération du traducteur et date de la signature du contrat) et le cas échéant, la copie du contrat de cession de droits si l’ouvrage n’est pas dans le domaine public ; ou à défaut d’un document établi par l’éditeur ou l’auteur détenteur des droits attestant de leur disponibilité ;
  6. un exemplaire d’une première traduction : ouvrage ou texte(s) publié(s) en revue ;
  7. un CV détaillant le parcours universitaire et les publications ;
  8. la justification des revenus du candidat pour l’année en cours ;
  9. toute pièce administrative jugée utile par le Président du CNL.

Les dossiers sont transmis au CNL par les services culturels des ambassades de France, accompagnés d’un avis circonstancié.

Retrait des dossiers

Les traducteurs intéressés par ce programme doivent répondre aux conditions d’éligibilité détaillés ci-dessous et retirer un dossier auprès de :

Anne-Laure VINCENT

Attachée de coopération pour l’édition et le Français

Bureau français de Taipei

10F, 205 Tun Hwa North Rd., taipei 105

anne-laure.vincent@diplomatie.gouv.fr